Partagez | .
 

 Daiki Kamui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamui Daiki
avatarProfilOrigine de l'avatar : Ienzo / Zexion - Kingdom Hearts
Messages : 170
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 24
Localisation : Somewhere you're not ?

Psyché
Level: 7
Niveau de Contrôle:
11/20  (11/20)
Jauge de Folie:
11/24  (11/24)
Chercheurs - P3
Chercheurs - P3
MessageSujet: Daiki Kamui   Mer 12 Fév - 22:20






Daiki Kamui

 


I'll study you from bottom to top.
Sexe : Masculin
Âge : 28 ans
Date de naissance : 16/09
Origine : Japonaise
Groupe : Chercheur
Occupation : Chef du département paranormal

Préférence sexuelle : N/A
Etat du shadow : Réveillé
Palier souhaité : III
Précisions ? Il n'a pas peur de l'eau mais il ne sait pas nager. Le fond de la présentation à été réalisé par Bill. Couleur de rp : darkCyan
Couleur du shadow : none


Description du Personnage
Rapport médical du sujet : K011609D

Description Physique :
Sujet masculin de taille moyenne, un mètre soixante-dix, vingt-cinq ans, pesant soixante kilos, IMC acceptable, régime alimentaire surveillé.
Cheveux mi-longs, de type lisse et épais, couleur variant entre le gris-bleu et le violet, intensité de couleur dépendant de l’ensoleillement. Ils sont plus longs sur le côté droit, côté du visage naturellement caché, épi souvent constaté à l’avant et sur le côté gauche, aspect négligé.
Yeux vairons, l’œil droit est bleu cobalt, le gauche est vert amande. Sourcils fins et grisâtres, nez droit, bouche fine et pâle. Peau blanche, sensible au soleil, facilement marquée, douce, au grain régulier.
Carrure fine et frêle, contours du visage et clavicule marqués. Haut du corps plus court que le bas, équilibre stable, torse étroit et imberbe. Groupe sanguin O négatif, vacciné, sain, sans cicatrices. Souplesse développée, réflexes dans la moyenne, QI élevé. Spécimen prometteur.

Description Vestimentaire :
Lorsqu’il sort de chez lui : il porte une longue cape noire à capuche qui va jusqu’au milieu de ses mollets, souvent les mains dans les poches.
Lorsqu’il travaille : il porte la blouse blanche règlementaire, un calot, un masque, des gants et des sur chaussures en fonction de ses activités.
Lorsqu’il est chez lui : il porte généralement un jean et un t-shirt, la plupart ayant un motif et des couleurs aléatoires, avec une veste large à capuche par-dessus.
Lorsqu’il porte des chaussures : il porte généralement des tennis ou des baskets. Il s’habille plus jeune que son âge, mais ne s’en soucie pas et préfère rester discret lorsqu’il étudie les gens qui l’entourent.

Description Morale :
Son sommeil est agité, il ne se souvient jamais de ses rêves, même si son shadow semble en retirer des connaissances, ou des expériences. Il n’est pas très habile avec les autres et n’a pas d’amis. Ses capacités d’analyse sont très élevées, mais la mise en pratique de relations sociales ne lui semble pas nécessaire. Il juge également les autres trop indignes d’intérêt pour développer ces capacités, totalement inutiles à ses yeux. Il est conscient de son shadow et pleinement en accord avec lui. Son shadow, contrairement à lui, montre relativement facilement des émotions. C’est d’ailleurs la seule chose, en dehors de son travail et des études y étant liées, avec laquelle il s’implique. Il est très curieux et donc cherche à voir ce que peut lui apporter cette chose à l’intérieur de lui. Il avait déjà pensé qu’elle symbolisait sa conscience, vu son travail, il était dur de parler d'âme ou de morale avec lui. Sa conception des choses est très différente et influence sa manière de traiter les gens. Il n’est pas particulièrement hostile, ne sait pas se battre et à peine se défendre. Il est également bordélique, un peu le stéréotype du chercheur sans cœur.

Description Caractérielle :
Asocial, bordélique, concentré, curieux, discret, distant, égoïste, faible, frileux, habile, inconscient, insensible, macabre, méfiant, naïf, obstiné, perturbé, perfectionniste, raffiné, silencieux, studieux, surdoué, tempéré, tordu, unique, vaniteux.


Passé du Personnage
Historique médical du sujet : K011609D

Enfance :
Kamui était né dans une famille relativement restreinte. Ses parents, pacsés et de sexe différent, travaillaient tous deux dans le domaine hospitalier. Ils n’avaient que peu de temps à se consacrer et encore moins à garder un lien stable avec d’autres membres de leur famille respective. Il ne se sentait pas trop délaissé, leur métier leur apportait également assez d’argent pour avoir une femme de ménage et une nourrisse à quasi plein temps.

Il était bien leur fils à en juger par son incapacité à comprendre cette dernière, elle cherchait à tout prix la conversation, le contact et à lui démontrer de l’affection, des choses inutiles d’après lui. Ayant été diagnostiqué surdoué, il avait rapidement compris ce qu’étaient des relations sociales, même s’il ne saisissait pas leur raison d’être. Il avait hérité de ces parents ce caractère détaché et curieux, mais également la passion pour les recherches. Il aimait étudier ce qui l’entourait, en apprendre toujours plus, autant que possible.

Il avait tout de même été envoyé à l’école avec les enfants de son âge. L’école lui servait de cours de sociologie et de relations humaines « normales », une fois rentré, il suivait des cours particuliers adaptés à son réel niveau intellectuel. Ce choix n’était pas approuvé par les professeurs, mais ils n’avaient pas vraiment leur mot à dire. Il servait également de sujet de test à ses parents. Ils étaient surveillés pour cela et il suivait un régime strict et des tests en tous genres relativement fréquemment.

Dès lors, il avait associé ce comportement à « l’amour ». Dans ce cas, ses parents l’aimaient beaucoup plus qu’ils ne s’aimaient eux-mêmes, mais c’était tellement évident pour lui, beaucoup plus que le comportement hormonal des autres sujets l’entourant. Il commençait également à traiter tout le monde comme un sujet d’étude, certains bien plus passionnants que d’autres. Il n’avait donc aucun problème à être isolé en classe, à être celui qu’on délaisse. Certains sujets tentaient tout de même de « l’intégrer », de ne pas l’ignorer, de le faire participer à leurs jeux. Tant de questions se posaient dans sa tête.


Adolescence :
Son adolescence était tantôt calme tantôt agitée. Il avait été surpris de l’influence de ses hormones sur son corps, il était devenu plus sensible aux tests qu’on effectuait sur lui. Parfois, il devait rester enfermé chez lui pour ces raisons, d’autres fois, il profitait de sa liberté pour tester sur lui-même, ce qu’il avait déjà observé chez les autres. Il avait testé l’alcool, le sexe ainsi que quelques drogues, cherchant à appréhender son corps, ses réactions. Son caractère lui avait permis de ne pas tomber dans la dépendance, non pas parce qu’il ne ressentait pas l’envie de consommer à nouveau, mais cette envie était largement contrôlée par sa raison et l’absence d’intérêt.

Comme la majorité des adolescents, il cherchait son identité, il avait juste sa propre manière de la trouver et de la définir. Malheureusement, ses déboires étaient descellés lors des analyses sanguines que ses parents faisaient pour leurs propres expériences. Il n’avait pourtant jamais été puni, il était obéissant lorsqu’il s’agissait de recherches, prêt à ce qu’on teste tout et n’importe quoi sur lui. Il était fier d’être étudié par ses parents. Il ne s’autorisait ni larmes, ni cris, ni même angoisses dans ces moments-là. Il fallait qu’il profite de cette attention, de cet amour qu’on lui donnait sans limites. Il n’avait jamais refusé un de ces moments, n’avait jamais dit non, n’avait jamais bronché sans autorisation ou sans demande une fois passé la porte de la pièce qui lui était dédiée.

Après tout, il avait conscience d’être traité différemment des autres patients. Il avait une pièce qu’il ne partageait avec personne, les tests qu’on effectuait sur lui étaient généralement des prélèvements témoins. Quelque part, il se savait précieux. Il n’avait jamais eu à ingurgiter des traitements dangereux ou expérimentaux. Il avait bien sûr déjà subi des effets secondaires, mais rien qui pourrait détériorer définitivement son corps. Il n’avait donc aucun droit de rechigner devant leur demande.

Études :
En ce qui concerne ces études, il avait suivi le chemin tout tracé menant à son métier actuel. Il ne s’était pas fait d’autres amis. Il n’avait certes plus eu autant que temps qu’il le désirait pour étudier ces camarades, les écoles de médecines étaient sélectives et strictes, il ne s’autorisait aucun échec. Il avait consacré tout le temps nécessaire à obtenir les meilleurs résultats possible, se servant de toute son énergie et de toutes ses capacités pour cela. Même si ça signifiait d’attendre cinq heures devant la porte d’une salle afin d’avoir une place assise au premier rang.

Il avait étudié jusqu’au bout, avait validé tous ces examens, avait été majeur de promotion chaque année. Le fait d’être surdoué lui avait permis d’arriver aussi loin, c’est ce qu’on attendait de lui, il n’avait donc pas d’autre choix que d’accéder à la requête informulée de ses parents.

Travail actuel :
Avant même de terminer ses études, il était déjà fiévreusement recruté. Ses parents et son parcours irréprochable avaient fait parler de lui et avaient nourri bien des rumeurs à son sujet. Il avait ainsi effectué le premier choix important de son existence jusque-là. Il avait eu le privilège de choisir l’établissement dans lequel il allait exercer. Il avait choisi le meilleur, le plus réputé, le mieux payé. Un choix totalement rationnel, qui avait, encore une fois, fait sa fierté.

Comme on pouvait également s’y attendre, il avait rapidement validé sa phase d’interne, était passé médecin et chirurgien avant d’accéder finalement au rang de chercheur. Il avait ensuite très bien provoqué le destin, une occasion s’était présentée et il l’avait saisi de ses deux mains. Il avait désormais tout le département paranormal sous sa coupe. Il avait quelques patients très spéciaux dont il s’occupait en exclusivité. La gestion des autres chercheurs était naturellement de son ressort, mais il arrivait à déléguer ce qu’il jugeait nécessaire afin que tout se déroule au mieux.

Il attendait bien sûr de ses patients le même comportement que celui dont il avait fait preuve enfant. Aucun état d’âme inutile pendant les tests. Les tests passaient avant tout et rien n’était autorisé à interférer. C’est lorsqu’il avait effectué son tout premier test en tant que chef de département que son shadow se fit ressentir. Loin de le déconcentrer, le silence et les capacités qui accompagnaient son shadow lui avaient permis d’approfondir ses analyses, de compléter ses tests sous des angles différents.

 
Shadow
Cette section concerne ceux et celles qui ont réveillé leur shadow.

Votre sens dominant - Le Toucher

Morphologie du shadow -
Il ressemble énormément à Eve (Wall-E). C'est un petit robot aux allures futuristes, dont la tête, les bras et les doigts flottent, arrondis au niveau du bas et de couleur noire. L'affichage digital qui sert à animer ses yeux est violet. Elle émet parfois de petits sons électroniques mais n'a pas de nom, il l'appel généralement Nine.
...............................................

Cette partie est facultative.

Pouvoirs personnalisés -
Lorsqu’il touche une personne, il peut choisir d’envoyer ou non 9 en lui, analyser la partie de son corps en contact avec sa main droite. Il s’en sert généralement dans son métier, avec les seuls patients qu’il a et qu’il connait très bien, afin de communiquer avec leur shadow. Il ne voit rien, mais ressent le shadow, peut essayer de deviner sa forme et ressentir leurs intentions. Pour cela, il doit toucher leur front. S’il touche une autre partie du corps, il peut ressentir un souvenir douloureux ou heureux en rapport avec la partie du corps qu’il touche. Il n’a cependant aucun pouvoir en ce qui concerne les shadows errants, il ne ressent leur influence que lorsqu’ils s’attaquent directement à lui.


what about You ?
 
Votre prénom et/ou pseudo ? Double compte de Nelyae (Tetsuharu Kaname)
Âge ? N'a pas changé ^^
Niveau RP ? Toujours pareil ça aussi !
Comment avez vous connu le forum ? Vive Yazu ;p
Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire ? hum, ... j'hésites ! x)
Avez-vous trouvé un code caché en parcourant le règlement ? [XD]



Dernière édition par Kamui Daiki le Jeu 30 Oct - 15:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazu Mihara
avatarProfilOrigine de l'avatar : Nekota Yonezou (de Hidoku Shinaide)
Messages : 624
Date d'inscription : 23/12/2013

Psyché
Level: 6
Niveau de Contrôle:
4/15  (4/15)
Jauge de Folie:
23/24  (23/24)
Civil - P2
Civil - P2
MessageSujet: Re: Daiki Kamui   Sam 22 Fév - 11:44
"Il avait déjà pensé qu’elle symbolisait son âme, vu son travail, il était dur de parler de conscience ou de morale avec lui"

Je pense qu'il serait plus rationnel pour un scientologue de lui parler de conscience et de moral que de prononcer le mot "âme" - la plupart n'y croient pas, à l'âme, pour eux c'est le cerveau qui contrôle tout XD
Et justement, y'a un petit hic, normalement, les scientifiques n'ont pas réveillés leurs shadows, et n’acceptent dans leurs rangs que des personnes qu'ils jugent "saines" mentalement. Sauf les "hauts-dirigeants" qui possèdent des shadows XD Alors comme tu as précisés que Kamui a pleinement contrôle sur lui (et qu'il est directeur en plus de ça), c'est bien! Il a juste intérêt à être "conscient" de ce qu'il fait, et de l'accepter dans sa moral :3 (sinon, son shadow risque de se rebeller). Enfin, je pense que tu le sais déjà, mais rien à perdre de préciser encore (surtout pour que les futures joueurs façonnent leurs persos en partant de ce principe :3)

Aussi parlons du boulot du "directeur de paranormal". Ce département n'étudie pas seulement l'influence des shadows, mais quasi tout phénomène paranormal - parfois, c'est des sujet mediums qui sont expérimenté. Des trucs de fantômes, etc, bref, tout ce qui concerne l'autre monde. Et, ici aussi, pas tous leurs membres sont au courant pour les shadows, aussi.

Bref, sinon... super génial ton perso *^* veux rp avec lui, mais ça me ferait un 8ème rp en plus...arg.. pas raisonnable D:
J'aime beaucoup la mise en page de ta fiche de présentation, en passant 8D

Du coup validé again~~


...............................................................


Je vous parle en Darkmagenta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui Daiki
avatarProfilOrigine de l'avatar : Ienzo / Zexion - Kingdom Hearts
Messages : 170
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 24
Localisation : Somewhere you're not ?

Psyché
Level: 7
Niveau de Contrôle:
11/20  (11/20)
Jauge de Folie:
11/24  (11/24)
Chercheurs - P3
Chercheurs - P3
MessageSujet: Re: Daiki Kamui   Sam 22 Fév - 19:39
J'ai fais les modifications et je prendrais tes remarques en compte pour mes rps ^^ merci !

...............................................................

Kamui vous examine en DarkCyan ou #008B8B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Profil

MessageSujet: Re: Daiki Kamui   
Revenir en haut Aller en bas
 

Daiki Kamui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kamui Shiro
» Kagura Kamui [Terminé]
» L'enquête touche au but [Kagura Kamui]
» Fiche Technique • Daiki
» Une armure d'Or en Kamui ? C'est possible apparement...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandaemonium :: Création du Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées :: Chercheurs-