Partagez | .
 

 Jin'ei - Could9.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jin'ei
avatarProfilMessages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Psyché
Level: 1
Niveau de Contrôle:
0/15  (0/15)
Jauge de Folie:
0/24  (0/24)
Daemon - P1
Daemon - P1
MessageSujet: Jin'ei - Could9.   Mer 30 Juil - 21:16






Jin'ei

 


  « Un Chien traversant une rivière sur une planche, tenait dans sa gueule un morceau de chair, que la lumière du Soleil fit paraître plus gros dans l’eau, comme c’est l’ordinaire. Son avidité le poussa à vouloir prendre ce qu’il voyait, et il lâcha ce qu’il portait, pour courir après cette ombre. C’est ainsi que sa gourmandise fut trompée, et il apprit à ses dépens qu’il vaut mieux conserver ce que l’on possède, que de courir après ce qu’on n’a pas. »


ESOPE.


Sexe :Masculin.
Âge :21 ans.
Date de naissance : 19/02.
Origine : Anglaise.
Groupe : Daemon & Cloud9.
Occupation : Garde du corps chez Cloud9.

Préférence sexuelle : Inconnue
Etat du shadow : éveillé.
Palier souhaité : I
Précisions ?
Il parle en Iceblue.
Cas exceptionnel, Jin'ei possède un chat noir & blanc au poils longs, qu'il a élevé lorsqu'il n'était qu'un chaton, il y est très attaché et refuse de s'en séparer malgré que l'influence de son shadow provoque chez le félin des comportements très irascibles.

Description du Personnage


Voyez comment agit cet esprit dépravé apparemment dénué de tout sens logique, tentez de l’analyser, de le comprend, afin de fragmenter cet individu, de la détruire morceau par morceau jusqu’à ce qu’il n’en reste rien… Mais bientôt vous vous apercevrez que quelqu’un est passé avant vous et qu’il n’y a désormais plus grand-chose à tirer de ce déchet à peine humain. L’ombre d’un animal, c’est ce qu’il est… Mais en êtes-vous absolument certain ? Car sous ces regards obliques vides voir même mauvais, cette fixité de ses pupilles toujours dilatées comme vide. L’individu en lui-même est bien là quelques parts. Il se cache & apprend. Il raille intérieurement de votre médiocrité car lui, l’entité mystérieuse & transcendante, vous est supérieure en tout point. Car derrière des sourires dénués de sens apparent simplement des sourires fous, il se vante de ne pas vous ressembler. Insultez-le si vous le voulez, ceci lui est parfaitement égal. Il est celui qu’il est. Il est « Il », Cette ombre inintelligible.

Pourtant, il vous craint. Il hait, vous tous sans distinction, car vous êtes tout comme lui. Peut-être est-ce pour cela qu’il voue un respect nettement plus grand pour les linceuls que pour les vivants. Même dénué de toute émotivité humaine, il a peur, car il a toujours été seul. Lunatique, il craint les tumultes de sa foule. Les cris, les hurlements le pousse dans un état second. Plus nerveux, plus paranoïaque encore qu’au naturel, certains pourraient alors le penser schizophrène alors qu’il est tout simplement irascible& perméable à diverse situation qui provoque chez lui des changements temporaires ou bien définitif. Car il est loin de rester constamment dans sa propre logique bien qu’illogique par rapport aux individus dit normaux. Il est un esprit tumultueux, comme une machine rouillée prête à dérailler et balayer tout sur son passage.

Quand quelqu’un ou quelque chose ne lui convient pas, il se plonge dans un mutisme extrême auquel il se rattache en permanent, pourtant, il est loin d’être muet & même il est un orateur intelligent mais peut être trop irrationnel pour vouloir expliquer en quelques mots une simple pensée, ainsi… Il parle. Mais Il vous écoute aussi entre deux flots de pensées. Il vous observe toujours, l’air pensif. Il vous jauge pour mieux vous affronter plus tard. Puis il tente de reprendre le contrôle sur vous. Encore et encore sans faiblir, comme déterminé par une volonté farouche. Il se donne de grand air, se tenant toujours droit, quasi immobile, les crocs serrés. Il se rend certainement plus fort qu’il ne l’est, mais ce n’est en rien pour cela qu’il est un animal parfaitement docile. On pourrait plus le qualifié comme étant un animal imprévisible. Mais attention, je me dois de vous mettre en garde, il est rapide & parfois même dangereux. Mais il n’est pas foncièrement mauvais, juste psychologiquement instable à la limite de la démence, mais c’est bien ce qui fait de lui un être exceptionnel.

Il ne daignera jamais parler de son passé, où même avouer à quel point il peut-être pétrifié par la peur à votre approche. Il tient à ses masques d’attitudes diverses et changeantes qu’il essaie de perfectionner en tout temps perdant peu à peu son identité propre. Il cherche à effrayer autant que possible les autres individus afin de les dissuader de l’approcher. Égoïste depuis sa plus tendre enfance et garde à l'égard des autres que des préjugés abjects & stupides. Mais en réalité, malgré ses grands airs qu'il se donne, il n'est qu'un chiot peureux qui cherche à être rassuré. Jamais il ne daignera vous l'avouer. Mais il vous craint, il vous envie... Pourquoi ? Il ne le sait lui-même... Tout ce qu'il sait faire c'est parler, parler et parler encore pour se prouver qu'il existe. Ainsi il peut vous dire n'importe quoi, vous mentir, jouer la comédie, tant que vous ne saurez rien de lui. Mais découvrez son stratagème et faite écrouler sa précieuse tour de cristal, Brisez le en miette, il ne vous le pardonnera jamais...

L’ombre n’aura certainement jamais de maître. Il pourra éventuellement faire semblant d’avoir de l’empathie ou du respect pour une personne, mais cela restera qu’une attitude préfabriquée. La foule, il ne supporte pas, haïssant tout être qui ose poser les yeux sur lui ou même dans le pire des cas l’aborder d’une manière franche et brutale. & même si quelqu’un arrive à dompter l’animal qui est en lui, il tentera toujours de reprendre le contrôle sur sa vie. Il se montre d’une hypocrisie terrible et manque de compassion envers ses semblables, ou même tout individu confondu. De toute façon, il n’apporte que peu d’importance aux individus qu’il tente d’oublier au fur et à mesure de ses rencontres, une façon de rester indépendant sans doute bien qu’il ne puisse jamais totalement ignorer les personnes qu’il côtoie de façon régulière.


Humain :
C’est un être humain d’une taille relativement grande mais d’une carrure extrêmement svelte. C’est certainement pour cacher sa faible musculature & ses côtes saillantes qu’il revêt un style assez excentrique et tape à l’œil. Ses yeux sont couleur bleu glace. Sa peau d’un teint maladif. Ses cheveux longs, noirs & ébouriffé. Il a pour manie le fait de tirer la langue assez souvent et de la passer sur ses lèvres ou sur ses crocs. C’est une façon impertinente de traduire son état psychique et aussi certainement une manière très particulière de rebuter les passants.


Anthropomorphe :
De l’animal qui le compose son shadow , il a gardé deux oreilles dressées, quatre paires de crocs et une espèce de crinière ébène s’étendant de sa nuque jusqu’au milieu de son dos. Sa crinière est composée d’un poil souple et doux d’une couleur noir de jais. Sa langue devient noire.

Daemon :
Lorsqu’il perd le contrôle, Jin’ei apparaît sous les traits d’un chien de race bâtarde. C’est un grand chien croisé berger de Beauce qui toise 69 centimètre au garrot. Ce Chien a le pelage baigné de couleur oscillant entre une terne couleur feu, un noir intense & des étendues de poil blanc sur le dos et les pattes arrière.  Ce chien a la langue noire & est dépourvu de queue. Il a le pelage épais surtout le long de sa colonne vertébrale, où son poil épais forme comme une crinière.



Passé du Personnage


« Naitre est une chose anodine et pourtant c’est certainement le traumatisme le plus terrible que nous puissions vivre. Même si personne ne prête attention à ce traumatisme, nous savons au fond de nous que notre naissance prédéfini déjà bien des choses qui vont influencer sur notre vie future. Lorsque nous sommes né, l’on nous a baptisé Tetsuya Weaver. Weaver étant le nom d’une famille anglais anciennement renommé pour sa noblesse & ses jeux d’argent. Alors que notre  prénom nous  faisait perdre tous ces avantages offerts par le destin,  enfant illégitime dans une famille qui par tradition  ou par orgueil  ne se mariait qu’avec des cousins ou des frères. »

 « Nous  fume baptisé protestant pourtant… »

«   … Comme pour rattraper cette erreur malencontreuse, et nous présenter au seigneur comme il se doit. Mais ceci n’était, je le sais aujourd’hui qu’un acte visant à préserver la bonne conscience de nos  pères. Naître chanceux aurait pu nous éviter bien des désagréments, comme ce petit frère que tu envie tant et qui bien né d’une union incestueuse, lorsque notre père à plier aux exigences de ceux qui gérait les affaires de notre famille, profite de tous les privilèges qui nous ont été retiré. Nous aurions pu être les héritiers de tout un empire, à la place, tu as fait en sorte pour que nous soyons écarté. Très vite rejeté pour ta perfidie, ou bien ta façon d’envier jalousement ce qui ne m’est pas destiné. »

«  Pourtant, nous sommes tous ainsi dans cette famille au lourd secret. Je n’ai jamais vraiment cherché à comprendre alors que j’étais enfant pourquoi nous ne vivions pas avec les autres, ces gens du peuple. Maintenant, il me semble que je le sais. C’est pour ne pas avoir à  reconnaître  que nous ne vallons pas mieux qu’eux. Fier, avide, cruel & Tendancieux, peut-être que mon état n’était pas dû au fruit du hasard. Pourtant tous me voyait différent des leurs, je fus négligé, conscient de cette injustice qu’il m’était interdit d’avouer. Je devais m’estimer heureux de la chance qui était mienne, laquelle, je ne l’ai jamais su, peut-être celle d’être en vie. Dans tous les cas, je n’ai jamais éprouvé le remord, ma peine était moindre, je n’ai jamais envié  une vie différente, & même je ne me suis jamais laissé aller à la dépression. Tout ceci était pour moi  la  norme, pourquoi vouloir quelque chose que l’on ne connait pas. » S’était-il répété pendant des heures.

« Si tu avais ouvert les yeux, tu aurais vu que tout était de ta faute, que rien n’était anodin ou hasardeux, que tu aurais pu éviter tout cela, tu as choisi ce que tu es devenu, tu l’as voulu. »  Cette voix incessante, qu’il était incapable de réprimer.

« Tout ce que je prenais pour modèle, tout  ce qui me rendait vivant, c’était ce frère. Un demi-frère que j’osais à peine aimer. Il n’était pourtant pas comme ces autres. Trop simple d’esprit, dépourvu de mauvaise attention, peut-être trop souriant.  Je ne pouvais le haïr, je ne pouvais que l’envier avec une certaine bienveillance. Mais comment savoir ce qui est dans la norme ou pas lorsque nous sommes entouré de personnalité n’obéissant à aucune norme. Peut-être l’ai-je aimé, bien que je ne sache pas vraiment ce qu’aimer peu bien vouloir dire. Chaque fois que je le croisais, je l’insultais, le repoussait plus ou moins violement. Si bien que l’on finit par me prendre pour une menace à long terme, ne sachant pas quand est-ce que j’allais griller mon dernier fusible.  Je fus donc évincé. Evité, si bien que je finis par rompre tout contact avec ma fratrie. Peut-être est-ce à ce moment-là que j’ai commencé à réellement le haïr, ou bien peut-être que cela me soulagea d’un poids, je ne saurai le dire, ni même me l’expliquer. »

Il blasphéma une fois de plus, cette voix, il en avait marre de l’entendre, il tentait souvent de l’ignorer, car cela était jouissif de savoir à quel point elle pouvait hurler en lui sans pour autant avoir à y prêter attention. Simple retour des choses pour lui qui n’avait jamais été écouté, et à vrai dire, il ne s’en lassait pas.

«  Avoue-le, ils  n’avaient pas tout à fait tort de t’avoir isolé comme ça. Auraient-ils du te faire confiance à toi, après tout ce que tu as fait. » Il marqua une pause, le silence s’installa. «  Qu’ai-je  fait ? »  « Tu le sais aussi bien que moi, ne fait pas l’innocent, tu n’as pas pu oublier cet incident mineur . » Un détail.  Que cette voix avait omis de lui mentionner, il n’y prêta pas attention tout d’abord, puis il finit par trouver cela bizarre. Mais elle ne daigna rien lui dire. Cela faisait quelques jours qu’il s’était éveillé dans ce qui semblait être un lit d’hôpital.  Il était amorphe et sa mémoire à court terme semblait avoir comme fondue. A vrai dire, tout ce dont il semblait se souvenir était ce que cette ombre venait de lui dire.  Mais peut-être n’était-ce que parce qu’elle le lui avait suggéré. Il n’avait rien dit, comme marqué par ce dont il ne pouvait se souvenir & qui pourtant continuai de le hanter dans son subconscient.

Flashback.

Lorsqu’il fut envoyé au Japon, il se retrouva seul. Pensant qu’il allait retrouver sa mère & donc une des  seules personnes à peu près rationnelles qu’il ait connu dans sa vie, il crut que cela allait être une délivrance, mais la réalité fut toute autre. Son profil psychologique avait intéressé les scientifiques du groupe Clover, puisque un cas comme celui-ci avait de forte chance d’avoir éveillé son shadow. Mais en réalité, il ne s’est éveillé que bien plus tard, des suites de cette séparation avec cette famille dépravée. Il avait voulu oublier. Nier l’existence de cette famille & avait même fini par penser que tout cela n’avait été qu’un rêve, ou plutôt qu’un cauchemar. Mais il dû ouvrir les yeux. Ce n’était pas qu’un cauchemar et il ne se réveillerait pas. C’est à ce moment que la paranoïa commença à s’installer de façon durable. Il se voyait comme étant la victime de tout ce qu’il avait vécu. Sans compter que les dires de son shadow ne faisaient que l’embrouiller d’avantage. Devait-il se sentir responsable de ce qui lui était arrivé ? N’était-il non pas la victime, mais bien celui qui était la cause de tous ses problèmes ? S’il l’avait reconnu, alors il n’en serait certainement pas là. S’il avait su la vérité, c’est-à-dire que sa famille ne l’avait pas envoyé ici pour se débarrasser de lui, mais bien pour l’envoyé dans un des institues qui leur semblait le plus compétent. Alors peut-être qu’il n’aurait jamais réveillé ce shadow. Mais il était trop tard. C’est ainsi qu’il passa plusieurs mois en observation. Plusieurs mois durant lesquels son comportement, notamment le fait qu’il parle souvent  seul, vint appuyer ce que les scientifiques pensaient avoir diagnostiqué. On décida de lui injecter le gène de Retour-de-Mort. Mais ils prirent la décision de profiter de son trouble pathologique en le confrontant aux autres, par un système virtuel qu’ils empruntèrent au Cloud9,  –s’il ne fut pas emprunté, il fut du moins copier-. Une forme de réalité virtuelle dans laquelle il fut plongé 20h par jour, et ce afin de le pousser dans ses derniers retranchements en le confrontant aux autres, tout en  l’empêchant de différencier le réel de la fiction. Le manque de sommeil lui fit perdre tout repère, si bien qu’il finit par se prendre au jeu. En réalité, il n’avait pas à faire au jeu Innocent, mais à une adaptation du jeu original le mettant dans un contexte proche de la réalité, il y voyait quelques fois des proches, mais surtout ces même scientifiques que lorsqu’il était en période d’éveille. Le but de ces scientifiques était de savoir si oui ou non le gène de Retour-de-Mort pouvait s’activer dans le cadre d’une immersion dans un jeu vidéo. Ainsi, ils auraient pu savoir si un conditionnement pouvait duper la conscience d’une personne & la convaincre qu’une réalité alternative (fictive & préfabriqué) est bien sa réalité. Mais ce traitement va fini par l’user sur le long terme jusqu’à ce que son corps & son esprit fasse un Burnout, n’était plus imperméable à ce qu’il subissait, il fit une crise assez violente qui l’envoya à l’hôpital –peut-être due au gène de Retour-de-Mort. Il tomba dans le coma durant quelques semaines.

[fin]

La crise avait été si brutale qu’elle avait annihilé une partie de sa mémoire. Certainement sous le choc a son réveil, il se plongea dans le mutisme. Ce qui poussa les scientifiques à penser qu’il était devenu un sujet inutile, ses fonctions cérébrales ayant certainement été atteintes. C’est certainement ce qui l’a sauvé. Un état de choc suffisamment long pour retarder le syndrome de Daemon. Ils décidèrent de le laisser vivre afin de voir si son cas allait s’améliorer ou non dans le temps. Ils l’ont fait retourner a une vie quasi-normale, si ce n’est des agents du Cloud9 qu’ils avaient chargé de le surveiller au cas où il redeviendrait un sujet intéressant. Mais le Cloud9 reçut l’ordre de ne pas continuer sa surveillance, un ordre qui venait d’en haut certainement. Le Clover furent prévenu de la mort accidentelle de leur sujet, qui était certainement incapable de survivre seul. & personne ne sut qu’il avait en fait retrouvé la quasi-totalité des souvenirs qui lui avaient été imposés. Il devint un Daemon lorsqu’il se souvint de toutes ces personnes qu’il avait tuées au travers du jeu, toutes ces personnes qu’il pensait réel.

Aujourd’hui, il vit comme immergé dans un jeu vidéo...


 
Shadow


Votre sens dominant -Instinct ou "Comportement inné".

 
...............................................

     
Animal - Chien de race bâtarde.
...............................................



what about You ?
 
Multi-compte ? Nan.
Votre prénom et/ou pseudo ? Yuurei.
Âge ? 20 ans.
Niveau RP ? à vous de juger.
Comment avez vous connu le forum ? Top-site.
Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous inscrire ? Contexte, noirceur.
Avez-vous trouvé un code caché en parcourant le règlement ?[OK]

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazu Mihara
avatarProfilOrigine de l'avatar : Nekota Yonezou (de Hidoku Shinaide)
Messages : 624
Date d'inscription : 23/12/2013

Psyché
Level: 6
Niveau de Contrôle:
4/15  (4/15)
Jauge de Folie:
23/24  (23/24)
Civil - P2
Civil - P2
MessageSujet: Re: Jin'ei - Could9.   Sam 2 Aoû - 11:55
Eehehe, comme déjà dit, tout est parfait 8D
Et j'aime ton style :D

Du coup, sans s’attarder plus, tu es validay~~ te reste plus qu'à recenser ton daemon.

Et à t'amuser parmi nous :33

...............................................................


Je vous parle en Darkmagenta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tetsuharu Kaname
avatarProfilOrigine de l'avatar : Kiba Inuzuka - Naruto
Messages : 295
Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Somewhere you're not.

Psyché
Level: 2
Niveau de Contrôle:
3/15  (3/15)
Jauge de Folie:
24/24  (24/24)
Civil - P1
Civil - P1
MessageSujet: Re: Jin'ei - Could9.   Sam 2 Aoû - 18:17
Encore une fois je te souhaite chaleureusement la bienvenu parmi nous en espérant que tu te plaises et t'amuses ^^ !
Et félicitation pour ta validation ^^

...............................................................
Image hébergée par servimg.com
Tetsuharu vous drague en Sienna ou #A0522D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin'ei
avatarProfilMessages : 19
Date d'inscription : 30/07/2014

Psyché
Level: 1
Niveau de Contrôle:
0/15  (0/15)
Jauge de Folie:
0/24  (0/24)
Daemon - P1
Daemon - P1
MessageSujet: Re: Jin'ei - Could9.   Sam 2 Aoû - 18:34
Merci Beaucoup. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Profil

MessageSujet: Re: Jin'ei - Could9.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Jin'ei - Could9.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandaemonium :: Création du Personnage :: Fiches de présentation :: Fiches validées :: Cloud9-